Les transports niçoisimage

Transports en commun Transports individuels


Transports en commun

A nice, les transports en commun sont un mode de déplacement très utile. La ville s'étendant en longueur au fil de la côte méditerranéenne, les trajets peuvent rapidement s'allonger, et il devient alors difficile de compter sur ses jambes.

Une des facilités offertes par la ville est la présence de tickets universels : ils peuvent être utilisés pour les bus et les trams, et permettent également des correspondances. On peut par exemple n'utiliser qu'un unique ticket quand on descend du tramway pour sauter dans un bus. Ces tickets sont valables pour une durée de 74 minutes de voyage.
Les tarifs peuvent être sujets à modifications ; cependant, en 2013, ils sont de 1.50 € pour un ticket ou 10 € pour un ticket de 10 voyages. On peut s'abonner au tarif étudiant de moins de 26 ans pour 20 € par mois, ou 150 € par année.

Les trams et bus en commun sont tous gérés par Lignes d'Azur, qui répertorie sur son site les différentes lignes, les horaires, et les plans des transports, permettant de calculer et planifier aisément un trajet.

Voici une présentation des transports en commun présents dans la ville.


Le tramway

Depuis 2007, Nice jouit de la présence d'une ligne de tram au centre-ville. Celle-ci relie Nice Nord à l'hôpital Pasteur, tout en passant par le centre-ville (place Masséna, Place Garibaldi, avenue Jean Médecin), mais elle a surtout comme avantage pour nous physiciens de comporter un arrêt proche de la faculté de Valrose, nommé Valrose Université.

Le tramway est vite devenu populaire, avec une fréquentation annoncée de 90.000 passagers quotidiens. Attention donc, il peut être difficile de trouver de la place lors des heures de pointe (le matin vers 7h-8h, et le soir vers 16h-17h). Il dispose de quelques places assises, et offre un confort de voyage relativement bon, ainsi qu'une vitesse respectable : il faut compter environ 2 minutes entre chaque arrêt.
Un des grands avantages du tramway est la fréquence des rames. On en trouve toutes les 3 à 5 minutes en journée, puis de moins en moins fréquemment en fin de soirée. Le service a lieu en général entre 4h30 et 1h.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site dédié au tram de la ville.


Les bus

Les bus sont probablement le moyen le plus utilisé pour se déplacer en ville. De nombreuses lignes sont présentes, desservant la plupart des zones de la ville ainsi qu'une grande partie de l'arrière-pays.

Bien que ce mode de transport soit pratique et efficace, il présente quelques spécificités qu'il ne faut pas oublier : la foison des lignes et des arrêts contraint à bien planifier son voyage, si l'on ne veut pas se retrouver perdu. Les horaires des bus sont également très disparates en fonction de la ligne considérée. Pour planifier un voyage, n'hésitez pas à consulter le site dédié.


Les trains

Comme partout en France, les trains sont gérés par la SNCF. Nice comporte trois gares : d'Est en Ouest, ce sont les gares de Nice Riquier, Nice Ville, puis Nice Saint-Augustin. La gare la plus proche de Valrose est la gare de Nice Ville. Si vous venez en train, vous aurez probablement besoin de relier la gare et la faculté des Sciences en utilisant le tramway, qui dispose d'arrêts à ces deux emplacements.

Pour les voyages quotidiens, vous utiliserez probablement le service des TER (Trains Express Régionaux). Vous pouvez consulter les fiches horaires à cette adresse.
Les abonnements aux TER offrent une importante réduction pour les étudiants avec la carte Zou ! Etudes : l'inscription est de 15 €, et offre en sus une réduction de 50% sur les autres trajets en TER de PACA.

Si les trains sont souvent une bonne solution, attention toutefois aux retards fréquents, aux grèves, et à la fréquence des rames, qui peuvent rapidement devenir problématiques.





Transports individuels

Si les transports en commun desservent mal votre quartier, ou que vous rechignez à les utiliser, vous pouvez toujours opter pour la solution individuelle. Faisons un petit tour des différentes options.


Vélo et Vélos Bleus

La ville de Nice est relativement peu pourvue en piste cyclables, bien que cela tende de plus en plus à changer. La circulation à vélo peut y être difficile, que ce soit à cause du comportement souvent peu responsable des automobilistes, ou de la situation géographique présentant de nombreuses côtes et pentes. Il est en effet assez peu agréable d'arriver en cours en dégoulinant de sueur !
Sur le plan strictement matériel, il est conseillé de prendre un vélo d'occasion ou dans un état cosmétique laissant à désirer : les vols de vélos sont en effet fréquents, et certains n'hésitent pas à «emprunter» les vélos stationnés à Valrose.

Il existe une alternative mise en place par la mairie : un service appelé «Vélo Bleu». Il s'agit d'un système de partage de vélos, sur le modèle des Vélib' parisiens. Pour les utiliser, il suffit de s'abonner au service (25€ par an, ou 15€ si vous avez déjà souscrit à un abonnement avec Ligne d'Azur). On peut alors emprunter un vélo à l'une des nombreuses bornes présentes à travers la ville. La première demi-heure est gratuite, puis on paye chaque heure entamée - on peut changer de vélo toutes les demi-heures, cela reste gratuit.
Ce système a ses avantages et ses inconvénients : pas besoin de garder un vélo chez soi, par contre on est à la merci de leur disponibilité, et la qualité des vélos n'est pas optimale.


Voiture et Autos Bleues

Sûrement un des transports rois à Nice, la voiture est très pratique pour accéder aux endroits reculés de l'arrière-pays tout en restant totalement autonome. Attention cependant, conduire dans l'agglomération niçoise est rarement une partie de plaisir. Il faudra tout d'abord faire face au traffic particulièrement dense et aux bouchons qui s'ensuivent. Quand les routes sont dégagées, ce sont les nombreux radars (qui contrôlent la vitesse ou les feux rouges) qui vous feront perdre patience. Enfin, pour parachever ce tableau peu reluisant, se garer peut parfois relever du cauchemar, notamment autour de Valrose : bien qu'un parking soit présent pour les étudiants, il est souvent utilisé par les riverains en l'absence d'une barrière pour en restreindre l'accès.

A savoir également : si vous voulez utiliser la voiture mais que vous n'en possédez pas, vous pouvez utiliser le service Auto Bleue mis en place récemment par la ville. Ils s'agit de voitures électriques qui, de manière similaire aux Vélos Bleus, sont disséminées dans la ville sur des bornes de rechargement. Elles sont destinées aux trajets courts au sein de l'agglomération.


A pied

On a souvent tendance à oublier que l'on peut très bien faire certains trajets à pieds ! Si vous êtes à une distance raisonnable de votre destination, n'hésitez pas à tenter l'aventure, vous pourriez être agréablement surpris du résultat. Vous minimiserez ainsi le temps d'entretien d'un vélo, les risques d'une voiture, l'énervement des transports en commun, les prix des abonnements, et peut-être même l'inscription au club de sport !